Coeur à coeur: le monde en «nouveau normal» est en chemin!

Le Québec est enfin en mode déconfinement doucement comme certaines autres parties du monde…

Des mois passés depuis le début de la nouvelle aventure du monde entier à lutter contre une pandémie mondiale, nos présidents comme au Québec à partir de ce soir, commencent à relâcher les interdictions et restrictions même si certains pays sont encore dans le centre de ce «cyclone sanitaire».

Le Québec va s’ouvrir à nouveau au monde même si nous sommes encore actuellement comme sur une île, bloqués à l’intérieur du canada, avec les restrictions des voyages et avec des règles qui subsistent sur certains points.

Le Québec s’ouvre à nouveau aux autres en retrouvant aujourd’hui les terrasses des restaurants, cafés et bar. La vie sociale va reprendre doucement à l’extérieur avec ce beau printemps; les villes vont retrouver une agitation après ce calme des derniers mois au fur et à mesure.

Quel est le «nouveau normal» que nous allons vivre? Voici ma vision et mes espoirs partagés avec vous…

La nature aime le calme pour se renouveler

Avec le calme imposé aux humains dans la période 2020-2021, la nature a retrouvé une certaine pureté comme la mer à Venise et une diminution de la pollution sonore et atmosphérique dans les villes…

Le «nouveau normal» devra nous faire rester conscient que nous faisons partie d’un même monde avec la nature. Préserver les bénéfices sur la nature des confinements successifs doit être un engagement vis à vis de la nature. Il y avait comme un début de solution pendant ces longs mois au dérèglement climatique. J’ai écris un article de blog sur ce sujet au début de la pandémie. Pour le lire cliquer ici.

La lutte contre le changement climatique doit s’insérer dans cet élan de préservation de la nature. C’est une opportunité de poursuivre les changements de nos comportements déjà bouleversés. Apprécier par exemple un ciel vraiment bleu dans les villes et le chant des oiseaux tout au long de la journée, c’est un beau programme que j’aime et que je souhaite garder…

La connection à soi, source de bien-être

J’ai écris un coeur à coeur il y a quelques mois qui expliquait l’opportunité de ce confinement dans nos maisons avec ce temps à soi retrouvé par la limitation de la vie sociale. Pour le lire, cliquer ici.

Être bien avec soi même, se découvrir est un bien-être tel qu’il serait dommage de ne pas conserver un temps dédié à soi dans nos agendas dans le déconfinement. La lecture d’un bon livre, l’écoute d’une belle musique, regarder un bon film ou une belle émission de télévision ou vlog sur YouTube permettent de se ressourcer et d’apprendre selon ses envies et ses besoins. J’ai aimé disposer de plus de temps pour le faire.

La vie sociale est un des plaisirs de la vie que nous allons retrouver peu à peu. Avoir conscience d’équilibrer notre temps est également une des façons d’avoir du bonheur dans sa vie et de rester authentique.

Vibrer à l’unisson avec la même énergie

Le monde a été arrêté en même temps et ce ressenti global sur la planète était historique.

Le «nouveau normal» sera-t-il celui d’une meilleure connection au monde entier chacun ayant vibré à cette même énergie partagée même si moins lumineuse de par ce stress de la pandémie?

L’humanité au XXI ème siècle aura découvert une même énergie commune quelques temps alors, si nous percevions encore ce monde commun invisible qui nous connecte au delà de l’internet et des ordinateurs, pour créer un monde plus solidaire même dans notre unicité à chacun…c’est un beau programme à inventer!

Mes autres articles de la catégorie «coeur à coeur»:

  • «La nécessité de changer le monde maintenant» (cliquer ici)
  • «Meghan et Harry, de la difficulté d’être le second couple princier dans la monarchie britannique!» (cliquer ici)
  • «Et si la pandémie nous permettait d’être enfin soi-même» (cliquer ici)

A la semaine prochaine,

axelle🌼

Laisser un commentaire