La difficulté d’aimer dans le couple.

La recherche de l’être aimé est pour moi une des grandes aventures de la vie! Alors, il y a ceux qui écrivent une liste de critères comme si l’amour se définissait par des règles. Et d’autres qui comme moi laisse le naturel de la rencontre décider de la suite ou pas des choses sans calcul parce que «le coeur a ses raisons que la raison ignore» (Blaise Pascale, Philosophe français). Puis, la seule chose qui compte est de cadrer le projet de relation en validant le partage des mêmes valeurs et des mêmes attentes dans une vie de couple. Ressentir le coup de foudre est quelque chose de réel qui n’existe pas qu’au cinéma! On se demande si parfois le cinéma ne copie pas la vie tout simplement…

COEUR D’OR – axelle bourreli

Vivre une véritable histoire d’amour est difficile. Cela demande une envie de partager, de connaitre l’autre, de le comprendre, de penser à deux et non pas seulement à soi… la différence entre l’amour et l’amour propre! C’est parfois contraire à notre époque qui, mettant en avant l’épanouissement de soi peut laisser aller alors l’individualité devenir trop présente dans la relation de couple. L’équilibre du «moi» et du «nous» devient le défi!

Déjà la difficulté de concilier l’amour et l’épanouissement personnel (l’indépendance des femmes notamment) était un des sujets évoqué par Molière au 17è siècle dans «le Misanthrope». J’aime le film «l’étudiante » de Claude Pinoteau sortie en1988 dans lequel l’actrice française Sophie Marceau dit dans un oral d’examen de lettres: «On ne peut pas changer un être. Si tu m’aimes, accepte moi comme je suis parce que je ne changerai pas. Accepte moi comme je suis et je t’accepterai comme tu es. Comment reconnait-on un grand amour? le jour ou l’on s’aperçoit que le seul être au monde qui peut vous consoler c’est celui qui vous a fait mal, alors on sait qu’on est un couple».

Chacun a sa définition de l’amour, selon sa culture, sa sensibilité, son âge. Chaque couple a sa propre façon de fonctionner. Chacun dans le couple doit pouvoir être lui même sans se sentir jugé. On doit ressentir la liberté dans son couple mais on ne la trouve que sans conflit. Chacun doit pouvoir se sentir épaulé par l’autre s’il en éprouve le besoin. La force du couple est un pouvoir incroyable.

Oprah Winfrey disait dans son show «Your path made clear» en juin dernier à Montréal, que les jeunes pensent qu’avoir les mêmes loisirs est l’essentiel de la réussite de leur couple. Alors que le couple s’est amener l’autre à évoluer, à se dépasser.

Et la vie n’est pas parfaite. La vie n’est pas statique, au contraire, elle est le mouvement. Les accidents d’amour font alors partie de la vie. Il faut savoir les considérer comme une autre chance de trouver encore plus de bonheur avec une autre personne. J’ai d’ailleurs écris sur ce sujet, entre autres, dans mon livre «Songe d’une vie douce», mes leçons de vie entre Montréal et Paris.

A mercredi prochain. axelle🌼

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s