Mes 5 choses préférées à faire au Québec en mars!

Mars annonce la fin de l’hiver au Québec comme un début du printemps avec un temps plus doux, l’eau d’érable qui coule à flot et le temps des semences qui commence!

Je vous partage mes 5 choses préférées à faire au mois de mars au Québec.

  1. Me promener sous la neige reste inlassablement un moment de bonheur pour moi, même en fin d’hiver. Les flocons de neige m’apaisent. Le temps ralentit alors au rythme des flocons qui tombent. Vivons doucement au fil du temps de cette promenade sous la neige en vidéo…

2. J’aime me balader en raquettes sur un lac ou dans la montagne. Que ce soit sur une eau gelée et enneigée ou au milieu des arbres en forêt, les raquettes permettent de se déplacer n’importe où. J’adore ce contact avec la nature. J’adore en faire quand l’air est moins frais à la fin de l’hiver comme dans la région de l’Estrie, sur le lac Memphrémagog, vue sur le mont Owsl’head!

En montagne, le trajet pour les promeneurs en raquettes nous emmène dans des paysages magnifiques également.

Et quelle joie de voir sur notre parcours des traces d’animaux sauvages dans la neige!

3. J’adore patiner sur le canal rideau à Ottawa:

C’est un sport que j’aime depuis mon adolescence où je patinais chaque semaine. Juste de l’autre côté du pont de la ville de Gatineau au Québec, patiner sur le long canal rideau à la douce température de mars est magique au Canada!

4. cuisiner des pancakes au sirop d’érable pour un brunch du week-end:

En mars au Québec, on dit que c’est le temps des sucres! Tradition oblige, les cabanes à sucre dans les campagnes servent des repas à base de saveur au sirop d’érable (sauf en pandémie). A la maison, cuisiner des pancakes avec du sirop d’érable québécois est un des plaisirs culinaires de la fin d’hiver au Québec!

5. planter mes semences. Cette année, pour la première fois, je plante des graines de salade, de la chêne verte, à faire pousser dans ma salle à manger! La première semaine de mars est idéale pour commencer ce projet. Le soleil rentre dans la maison et permet alors de respecter la durée d’ensoleillement nécessaire. Le processus est long mais quel bonheur de jardiner chez soi avant la fonte de la neige dehors. Il va falloir attendre 50 jours avant de la récolter.

Cette première expérience pour moi va faire l’objet d’un prochain blog, alors abonnez-vous pour ne pas le manquer dans quelques semaines!

Pour d’autres articles sur le même sujet:

  • Le lieu le plus magique de Montréal en hiver! (cliquer ici)
  • Ballade et jour de neige au Québec! (cliquer ici)
  • Un spa hivernal sous le ciel de nuit au Québec! (cliquer ici)
  • Prendre la vie facilement en hiver! (cliquer ici)
  • Week-end à Québec: jour de pluie et jour de neige! (cliquer ici)

A la semaine prochaine,

axelle🌼

Laisser un commentaire